Little something

dimanche 11 juin 2017

Celle qui a failli ne jamais voir le jour...

L'an dernier, au mois d'Avril, j'ai eu envie de me lancer dans une cousette qui nécessitait de la minutie et du temps, une cousette pour laquelle tu sais que tu vas tellement t'appliquer, qu'il serait inconcevable, voire insupportable de la rater...

Vous me voyez venir avec mes gros sabots ?

Et bien, c'est exactement ce qui m'est arrivé, et c'est seulement aujourd'hui que je viens d'achever mon projet boulet.

Et quel était-il, ce projet ?

La cami dress de Pauline Alice.

Cette robe-chemise avait tout pour me plaire et j'avais le tissu parfait pour la réaliser.

Sauf que rien ne s'est passé comme je l'avais imaginé.

J'ai coupé une taille 40 en toute confiance, puisque ma Xéréa de la même marque, s'était avérée un peu grande.

Allez zou, la robe a bien avancé, essayage!

Verdict :

Aïe, voila que Lolo Ferrari est revenue parmi nous... La classe à Dallas...

J'avais omis une information très importante; les patrons Pauline Alice sont prévus pour des bonnets B, et moi je ne fais pas un bonnet B justement...

Une chemise qui s'ouvre pile là où il ne faut pas, c'est d'un chic...

Ah et puis tiens, la robe est un peu courte. Quitte à faire vulgaire, autant jouer le jeu à fond!

Autant dire que cette robe est fichue. 

Tristesse. 

Quelques temps après, je tente d'enlever les pinces devant qui viennent cintrer le haut de la robe. C'est mieux, mais ce n'est pas parfait.

On dirait Lolo Ferrari qui a fait une réduction mammaire, bizarre.

Re-tristesse.

Oh, on dirait que mon tissu a une tâche jaunâtre, je vais laver ma robe! Un petit tour à la machine, la tâche a bien disparu (Hourra danse de la joie), mais la viseline n'a pas aimé et s'est décollée par endroit, (grrrr, danse de la malédiction)

Aux oubliettes, ma Cami dress.

Et le temps passe. 14 mois exactement.

Etant en ce moment, dans une période "sans"  niveau couture, puisque je galère comme cela ne m'est jamais arrivé, pour coudre ou plutôt comprendre les explications de la robe Belle-île d'Anne Kerdilès, je me dis que je ne pourrai guère m'enfoncer davantage... et que c'est le bon moment pour ressortir ma Cami dress. J'aime me faire du mal, on dirait.

Je découpe deux bandes pour rallonger ma robe, et je ferai un pli religieuse, ce sera raccord avec Lolo Ferrari.

Je couds quelques points invisibles au niveau de la patte de boutonnage pour rester décente. Aucun problème de ce côté-là car la fermeture invisible (qui ne l'est pas vraiment, mais c'est normal cette robe est maudite on l'a bien compris) suffit pour enfiler la robe.

Essayage.

Vous voulez voir ?

DSC_0020 (2)

DSC_0021 (2)

DSC_0028

DSC_0030 (2)

DSC_0036 (2)

Mon tissu est un joli coton à fines rayures avec un petit motif bleu marine; il vient de chez Toto à Poitiers et il se trouvait au rayon des tissus que l'on achète au poids.

J'aime beaucoup les poignets de manches que l'on peut retourner, mais j'aurais préféré que ma viseline ne se fasse pas la malle.

Je vais essayer de porter ma Cami, car je l'aime bien quand même. Mais je ne sais pas si vous êtes comme moi, quand une cousette me résiste, j'ai souvent tendance à la mettre de côté, jusqu'à l'oublier.

Alors on verra, quel sort je réserve à ma robette.

 

 

 

 

Posté par littlesomething à 09:45 PM - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 2 juin 2017

Etre synchrone ...

Le timing est parfait.

L'an dernier, j'ai cousu une June au mois de Juin.

Et qu'est-ce que je présente ce mois-ci ?

Tic tac tic tac, suspens...

Une June ?

 En fait, deux.

La première que j'ai cousue, c'est celle que j'ai portée pour le mariage de ma coupine Julie.

Je ne l'ai jamais postée, car qui dit mariage de Janvier, dit temps frisquet. Et qui dit temps frisquet, dit collants... Et la couleur de mon tissu n'était pas des plus faciles à assortir; d'autant plus que la vendeuse de chez Calzedonia m'a dit qu'il fallait absolument mettre des collants chair avec une robe couleur nude.

Au secouuuuuuurs, je DE-TESTE les collants chair, j'ai l'impression d'être une grand-mère. Sans doute des réminiscences de ma jeunesse lorsque pour me faire des petits sous, je bossais en maison de retraite comme Agent hospitalier et enfilais les bas de contention aux gentilles mamies?

Bref, j'ai préféré attendre les beaux jours pour vous la montrer.

anniversaire gabriel094

anniversaire gabriel106

 

anniversaire gabriel100

anniversaire gabriel105

anniversaire gabriel102

anniversaire gabriel111

 

Cette robe vient du Maison Victor n°3 Eté 2014.

Le tissu couleur nude est un Ottoman Baby Dior, qui vient des Tissus du Renard.

J'ai utilisé une chute d'un tissu japonais à petits pois pour réaliser la parementure.

Comme pour ma version de l'an passé, j'ai assemblé ma robe et ma parementure selon la méthode proposée pour la Datura de Deer and Doe.

J'aime bien porter ma robe avec ma veste japonaise en molleton blanc que je vous avais montrée ici et mes converses en cuir, ça casse un peu le style.  

Et maintenant, on passe à la deuxième version.

Pour le concert de la chorale mardi dernier, il fallait porter une robe noire ou une robe blanche.

Histoire de changer les habitudes, et aussi parce que je porte moins de noir depuis quelques temps, j'ai opté pour du blanc.

anniversaire gabriel062

anniversaire gabriel065

anniversaire gabriel068

anniversaire gabriel071

anniversaire gabriel073

anniversaire gabriel058

Le tissu vient également des Tissus du Renard, mais il s'agit d'un sergé stretch assez épais que je n'avais pas prévu d'utiliser pour ce modèle.

J'ai donc dû faire en sorte que le devant et le dos du jupon tiennent sur le laize. Exit les plis creux, je les ai remplacés par deux plis couchés devant et derrière. Cela donne une coupe trapèze à la robe.

Le dos en V me plaît beaucoup dans ce modèle.

La parementure est à nouveau à petit pois.

Je crois que je ne suis pas prête de me lasser de ce modèle et il est bien probable que d'autres versions voient le jour.

Et vous quel est votre modèle préféré, celui que vous avez cousu plusieurs fois et dont vous ne vous lassez pas ?

 

Posté par littlesomething à 09:59 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 31 mai 2017

Je couds ma garde-robe capsule #5

Ah le joli mois de mai et les spectacles de fin d'année qui commencent...

Je me doutais que je ne pourrais pas me lancer dans un projet trop compliqué pour cet épisode de la capsule.

Alors aujourd'hui, ce sera le short.

Et je peux vous dire, qu'il m'a donné des sueurs froides...

Si mon titre n'avait pas été tout trouvé, j'aurais pu l'appeler "Robert Farel coud un short".

Mais siiiiiiii, vous vous souvenez bien de cette chanson, non ?

"Un petit boudin, in in, un petit boudin in in..."

C'est exactement l'effet - pas du tout escompté - que m'a fait ce short en cours de réalisation.

Comme d'habitude, j'ai coupé un 40 et lors de l'essayage intermédiaire, ce fut le drame.

Voilà t'y pas que je suis toute boudinée dans mon short.

Même la fermeture invisible devient archi visible une fois remontée. Et comme elle est blanche pour mon tissu marine à pois blancs, je ne vous raconte pas le massacre. Je la remplace par une FE visible bleu marine.

Perdu pour perdu, je le termine quand même pour le présenter dans ma capsule ratée (nouveau concept), et je le porterai... JA-MAIS.

Nouvel essayage, histoire de se faire encore un peu de mal (oui je suis maso)

Et là, c'est le mi mi, c'est le miracle, le short me va.

Il m'a donné tellement de sueurs froides, que j'ai perdu plusieurs kilos au moment de le terminer (si seulement c'était vrai), je n'ai pas d'autre explication. Je pense surtout que le fait de changer ma fermeture et de poser la parementure m'ont permis d'être plus à l'aise et de gagner quelques millimètres.

Allez je vous montre!

DSC_0091

DSC_0089

DSC_0090

DSC_0104

DSC_0097

DSC_0098

DSC_0084

Il s'agit, comme prévu, du modèle Burda 2011.

J'ai utilisé le petit coupon de tissu qui me restait de la robe cousue pour ma Dédé. il est de chez de Toto, Lille.

Le souci, et cela se voit sur les photos, c'est que le tissu a des défauts et que les marques blanches ne partent pas.

Mais ce n'est pas si grave car je ne porterai mon short qu'à la maison, et puis on n'a qu'à décider que c'était une toile, hein oui Karine ?!

Je n'ai pas fait les poches par manque de tissu mais elles étaient prises dans la couture et cela n'aurait rien apporté au modèle.

Je porte mon short avec mon haut Tilda de La Maison Victor, mais c'est exceptionnel car je ne le mets jamais... L'association manches courtes et tissu un peu chaud, le rend difficilement portable. Il fait soit trop chaud, soit trop froid.

Maintenant que j'ai cousu le short, que vais-je coudre pour la fin Juin ?

La chemise Mélilot, ce serait une bonne idée, non ? En tout cas, ce ne sera pas celle du livre de Charlotte Auzou, car je ne comprends rien aux explications ni aux photos...

Et vous, qu'avez vous réalisé ce mois-ci ?

 

 

Posté par littlesomething à 09:02 PM - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 18 mai 2017

La main dans le sac ...

Ah ah, voilà que l'on m'y reprend...

Désertion de blog ?  ça va chercher très loin.

Interdiction de laisser cela s'installer. 

Alors, on se met devant son PC et on fait l'effort de rédiger une petite bafouille.

Oui, cela prend plus de temps qu'un petit hashtag sur IG, mais tant pis, c'est ce que j'aime.

Et comme on parle de sac, ça tombe bien, j'en ai justement un à vous montrer.

Il s'agit du cadeau d'anniversaire de mon English sister, qui voulait un sac dans les tons gris " bref tu sais ce que j'aime". 

DSC_0003

DSC_0005

DSC_0011

DSC_0017

DSC_0019

 

C'est une bidouille homemade, et je ne serais pas capable de vous redonner les mesures de ce sac.

Pour  le réaliser, j'ai utilisé un drap ancien, un tissu d'ameublement gris anthracite de chez Toto Le Mans et un tissu graphique des tissus du Renard.

Je l'ai entièrement doublé avec le drap ancien.

La destinataire a eu l'air " really happy with her new bag".

Allez, je file coudre ma robe blanche pour le concert de la chorale. C'est le 30 Mai, et on peut dire que ça urge.

J'ai choisi une nouvelle fois, de coudre la June du Maison Victor, car je ne me lasse pas de ce modèle. Tiens d'ailleurs, ce serait bien que je poste la version nude, que j'avais faite pour le mariage de ma coupine Julaï.

Quant à la garde-robe capsule, non non, je ne l'oublie pas, mais là aussi, il va falloir s'y mettre...

Le timing est serré...

 

 

 

Posté par littlesomething à 02:54 PM - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 30 avril 2017

Je couds ma garde-robe capsule #4

Au risque de me répéter (oui oui, je radote... mais c'est mon métier qui veut ça.), je ne regrette pas une seule seconde de m'être lancée dans ce défi lancé par Clo piano.

J'attends avec impatience chaque fin de mois.

J'adore me creuser la tête en réfléchissant au modèle que je vais coudre, à celui que je n'aurais jamais osé tenté si je ne m'étais pas inscrite.

Et justement pour ce quatrième épisode, j'ai choisi la combinaison.

Je trouve cela joli, mais n'en ai jamais essayé dans le commerce.

En fait, j'ai pas mal d'à priori sur les combi.

Je pense que cela ne doit pas être facile à porter.

J'imagine que cela n'est pas pratique, lorsque l'on se rend au pipi-room.

Je me dis que ce n'est pas le vêtement le plus seyant au niveau du postérieur.

J'ai dans l'idée que cela ne doit pas être simple à coudre.

Forte de ces idées toutes faites, je m'empêchais de coudre la combinaison Josie/Océan de La Maison Victor, depuis sa sortie en Mai-Juin 2015 . Et pourtant, ce n'était pas faute de l'aimer.

Ce mix and match me plaisait vraiment.

C'était donc l'occasion de dépasser mes craintes et de me lancer pour la garde-robe capsule.

Par avance, je tiens à préciser que j'ai pris mes photos après avoir porté ma combi deux journées entières et que les plis et faux-plis sont complètement involontaires.

combijosie014

 

Mon tissu vient comme à son habitude, des Tissus du Renard. C'est un coton marine de très belle qualité, qui se prêtait bien à la réalisation d'une combi.

A -50%, je pouvais me lancer sans hésiter.

Seul petit hic, quel métrage prendre ? 

J'ai préféré assurer mes arrières et prendre 2.50m et c'est parfait pour une taille 40.

combijosie011

 

Quelles modifications pour ce patron ?

Je n'ai pas fait les fronces aux épaules.

J'ai posé un biais Liberty (Le Adeladja) tout le long du cache-coeur et de l'encolure. C'est beaucoup plus simple que la méthode proposée, il me semble.

J'ai - et je n'aurais pas dû - diminué la hauteur de fourche du bas de 3 cm et j'ai de ce fait, rallongé le cache-coeur du même nombre de centimètres. Rien de catastrophique mais je pense que j'ai perdu un peu d'aisance. Ma prochaine version, car il y en aura une, ne sera pas modifiée à ce niveau là. En reportant mon patron, cette hauteur de fourche m'a semblée énorme, et j'ai cru qu'une telle coupe permettrait à n'importe quel pachyderme de rentrer à l'aise dedans. Eh bé non...

Le magazine La Maison Victor propose d'assembler le haut et le bas en mettant seulement un élastique à l'intérieur sur la marge de couture. Va savoir pourquoi, cela me faisait peur ? En fait, aucune difficulté. Pour la taille de l'élastique, il faut seulement mesurer son tour à l'endroit du corps où se fera la jonction, marquer l'élastique à quatre endroits réguliers et piquer avec un point zigzag, en étirant légèrement.

J'aimais bien l'idée du tunnel dans lequel on passe une cordelette, comme sur la combinaison Josie, alors j'ai fait de même. Il est préférable de piquer cette ceinture, avant d'avoir posé l'élastique, c'est plus simple.

Dernier point très important. J'ai fait un essayage intermédiaire (Aouch, les épingles ça pique...)et je me suis rendue compte qu'il me serait impossible, une fois assemblée, d'enfiler ou d'enlever ma combi. Pratique!

Hop hop hop, action/réaction, je coupe le dos en deux et pose une fermeture invisible. Le problème a disparu.

combijosie018

combijosie037

 

combijosie040

combijosie045

combijosie004

Je porte ma combi avec mes Converse en cuir et des revers en bas.

combijosie021

 

Ma prochaine combinaison, sera un mix de Hoya de Deer and Doe et du bas Josie que je viens d'utiliser.

J'ai prévu un métrage beaucoup plus important, à cause des devants de Hoya qui sont doublés.

Les beaux jours seront certainement arrivés le mois prochain, du moins je l'espère, alors ce sera peut-être l'occasion de coudre un short ou une jupe.

Et vous alors ? Qu'avez-vous cousu pour cette quatrième opus de la capsule ?


mercredi 19 avril 2017

Slowly, testée et plus qu'approuvée...

Slowly ... but surely of course!

Etre testeuse pour la jolie girafe, j'adore.

Mais quand en plus, Nathalie m'offre la possibilité de réaliser le plus beau modèle que j'aie jamais cousu, je jubile.

La slowly porte bien son nom, car sa sortie a été retardée, mais le jeu (et donc l'attente) en valait largement la chandelle.

Cette veste est une vraie pépite.

Ses découpes, sa coupe cintrée, son col si particulier, tout est réuni pour que je fonde devant ce modèle; d'autant plus que je suis une grande adepte des vestes.

slowly2055

slowly2059

slowly2001

slowly2013

slowly2019

slowly2029

slowly2026

slowly2027

slowly2032

slowly2033

 

slowly2048

slowly2038

Je crois que vous avez compris tout le bien que je pense de cette veste, mais laissons place à la technique et aux informations concernant sa réalisation.

J'ai choisi de couper la taille L. Au niveau de la poitrine, je serais plutôt entre M et L, mais j'ai préféré jouer la sécurité. 

Mes tissus viennent des Tissus du Renard à Niort.

L'extérieur de la veste est un très beau tissu pour tailleur et la doublure, mamma mia, je l'aime d'amour.

Une viscose avec des petits zozios en origami. Toi, viens par là!

Et comme j'ai voulu rester dans la thématique zozios, j'ai mis mes BO zozios homemade.

Côté technique, cette veste m'a permis de me lancer quelques défis:

- faire des pinces que je n'avais jamais réalisées auparavant - elles ont une forme de L inversé - qui sont dissimulées dans la poche. Elles donnent une jolie ligne à la veste. Je trouve quand même que la pointe du haut de ma pince aurait pu être mieux réussie.

- réaliser des poches passepoilées, mais je venais de m'y frotter avec mon manteau Villette. Cela reste technique, et il faut prendre son temps. Sur cette veste qui est ma deuxième version, je me suis obstinée à coudre, alors que j'étais dans un jour "sans". Je n'arrivais à rien et j'ai dû m'y reprendre je ne sais combien de fois...Grrr... Et ce qui m'a posé problème, ce n'est pas la réalisation de la poche, c'est la surpiqûre! Oui, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Il faut bien sûr abandonner et y revenir un peu plus tard ... chose que je n'ai évidemment pas faite.

- Doubler la veste, mais les explications sont limpides, comme chaque étape du cahier d'ailleurs, alors il n'y a vraiment pas de difficulté.

- Poser des cigarettes de manches - je ne savais même pas ce que c'était - et des épaulettes. C'est tout simple et cela donne un bel arrondi au niveau de l'épaule.

-Etre vigilant quant aux repères et raccords couture pour que la veste soit la plus belle possible.

Sur cette deuxième veste, j'ai bizarrement eu un problème d'embu au niveau de la pince sur la verticale. J'ai donc bidouillé en coupant ma pince plus haut pour résorber ce surplus de tissu. Je pense que cela est dû à la matière très souple et fuyante de ma viscose et mon tissu a certainement bougé lors de la découpe au cutter rotatif. Je n'ai pas du tout eu ce souci lors de la réalisation de ma toile. Si vous choisissez comme moi un tissu ayant une matière très fuyante, n'hésitez pas à amidonner tout votre coupon avant la découpe. Je l'ai fait pour chacune des pièces une fois coupée, je n'aurais pas dû le faire si tard je pense.

Concernant le niveau de difficulté, je la noterais 4/5 car elle aborde pas mal de points techniques. J'ai hésité avec 3/5 car les pas à pas sont très bien faits et d'une grande aide. Patience et application, voilà ce qu'il vous faudra pour réussir votre veste.

En termes de temps, je dirais qu'il faut 8 heures pour la réaliser, si tout se passe bien. J'ai été obligée de coudre en pointillé, ce qui rend le travail beaucoup moins efficace, et c'est sans compter mes problèmes de cerveau monté à l'envers le jour où j'ai cousu les poches... Comment perdre du temps en quelques leçons ? J'ai dû mettre 9 heures.

Maintenant, je vous montre ma toile! Je l'aime beaucoup aussi, même si elle est très différente. C'est ce qui me plaît dans la slowly, la possibilité de lui donner un tout autre style en fonction du tissu utilisé. Je pense que ma prochaine version sera dans un molleton sweat-shirt.

slowlytoile002

slowlytoile003

slowlytoile004

slowlytoile020

slowlytoile023

slowlytoile029

slowlytoile040

slowlytoile043

slowlytoile008

 

Mon tissu beige à fines rayures marron et moutarde vient de la Tissuterie, rayon nanards à 1.52 euros le mètre. Et pourtant, il est de très belle qualité ce tissu. La doublure est un vieux coupon que j'avais en stock. D'où vient-il?

Et maintenant, je file lire l'article de Nathalie et voir les versions des autres testeuses.

- La barakossa

- Petits bonheurs dans mon atelier

- C de syle

- Sur un fil

- Le labo d'Isa

- Les fils d'Emilie

J'espère que cette veste vous charmera tout autant que moi et j'ai hâte de voir plein de versions fleurir la toile.

Encore un grand merci à toi, Jolie girafe!

 

 

 

Posté par littlesomething à 08:30 PM - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 12 avril 2017

Pour Lucien ...

Un baby boy est né il y a quatre mois dans notre entourage.

Un beau bébé prénommé Lucien.

Pour l'été, je lui ai confectionné une petite tenue, afin qu'il puisse mettre ses petits cuissots à l'air.

DSC_0359

DSC_0353

Je me suis replongée avec une certaine nostalgie dans mon livre japonais Makié, qui est une vraie mine pour trouver de jolies tenues pour les bébés.

C'est loin tout ça pour moi, maintenant...alors merci aux petites jeunettes de me permettre de coudre pour leurs bébés!

Le Jean du bloomer vient des coupons Saint-Pierre et est très beau et très souple.

Le tissu à carreaux vient des tissus du Renard.

J'ai hâte de voir une photo du petit bonhomme dans sa tenue de combat.

Allez, je retourne à mes cousettes de grande, il paraît qu'il y a un test sur le feu. J'ai fait une toile et je suis conquise. Maintenant, on entre dans le vif du sujet avec une version définitive. A très vite donc.

Posté par littlesomething à 05:14 PM - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 31 mars 2017

Je couds ma garde-robe capsule #3

La météo est avec moi.

Pas pour votre plaisir, mais un peu pour le mien. 

En ce jour de publication de la cousette number 3 pour la garde-robe capsule, il fallait que le temps soit moins printanier qu'il ne l'a été.

Et bingo, il ne fait pas beau!

C'est seulement, que je me voyais mal poster mon manteau Villette de la Maison Victor par un temps si ensoleillé...

Le manteau Villette vient du magazine de Janvier/Février 2017.

Sa coupe un peu ample m'a tout de suite plu, mais n'ayant jamais fait de col tailleur ni très souvent posé de doublure, j'ai vite reporté ce projet au calendes grecques.

C'était sans compter la garde-robe capsule, qui est tombée à pic.

Histoire de compliquer l'histoire, j'ai eu envie de tenter pour la première fois, les poches paysannes.

J'avais le trouillomètre à zéro tout le long de cette cousette.

Maintenant place aux images.

DSC_0330

DSC_0335 

DSC_0376

DSC_0367 (2)

DSC_0339

DSC_0372

DSC_0390

DSC_0394

DSC_0320

DSC_0321 (2)

DSC_0361 (2) 

La laine bleue marine légèrement texturée vient des Tissus du Renard, tout comme la doublure à fines rayures.

Ce sont des tissus que j'ai eus en soldes. En cas d'échec, je pouvais un peu me consoler.

Pour réaliser les poches paysannes, j'ai suivi à la lettre le tuto vidéo de Clo, qui est juste parfait.

Je n'étais pas très fan des poches plaquées proposées sur le modèle, c'était donc le bon moment de m'y essayer.

J'ai un peu galéré, parce que j'ai dessiné des poches et des regards de poche au pif, en jetant un oeil sur mes vieux Burda.Pour les placer sur le devant, ce fut aussi à la one again. Au final et après deux essais sur des chutes de tissus, tout a fonctionné.

Avec ses poches modifiées, je trouve que cela lui donne un petit air de famille avec la nouvelle version de Gérard de la République du Chiffon.

 J'ai coupé une taille 38/40.

Les explications sont très claires, ce qui n'est pas négligeable pour un projet comme celui-ci.

J'aurais aimé poser un passepoil entre la parementure et la doublure pour lui donner de plus belles finitions, mais la couture de la doublure n'est pas complètement dissociée de la couture du manteau. Mon cerveau était déjà suffisamment en ébullition, et j'étais déjà assez stressée, alors j'ai préféré laisser tomber. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. J'attends avec impatience la sortie de Magnésium en version adulte d'Yvanne Soufflet, et là, je me lancerai.

Bilan de tout cela ? J'adore mon manteau "boyish", il est chaud et confortable, et je suis contente d'avoir vaincu ce qui me semblait insurmontable. Et c'est bien ce que j'aime en couture, c'est que l'on peut toujours progresser ou découvrir de nouvelles techniques.

Je n'ai pas encore décidé de ce que je présenterai pour le quatrième mois de la garde-robe capsule. Une chemise? un short? un pantalon ? A voir.

De toute façon, avant de choisir, je dois retourner dans mon atelier, tester un joli patron d'une certaine girafe, et vous aussi, vous devriez adorer ce petit bijou qui sortira bientôt. Mais chut, je n'en dis pas plus!

 

 

 

mercredi 29 mars 2017

Oyé, oyé ...

Oyé, oyé, avis à la population...

Y'a quelqu'un ? Ah non, personne.

Je réessaie

Hoya, Hoya, avis à la population...

Ah ça marche mieux comme ça, du moins pour les couturières adeptes des patrons Deer and Doe.

En tout cas, je fais partie de cette catégorie.

Quand la nouvelle collection est sortie, j'ai pourtant été quelque peu dubitative... surtout quand j'ai vu la jupe Goji.

Pas du tout ce que j'aime.

La blouse Hoya quant à elle, ne m'a pas déplu mais je n'ai pas non plus fait des bonds de 4 mètres (oui, je suis souple et athlétique, quand je veux.)

Mais à y regarder de plus près, je lui ai trouvé un certain potentiel voire un potentiel certain.

Donc, je l'ai commandée.(Je ne suis pas que souple, je suis faible aussi.)

Et bim, alors que j'attendais le patron, voilà que ma voiture me conduit toute seule aux tissus du renard et que je tombe sur un merveilleux plumetis Baby Dior, pas encore en rayon.

Il était pour moi.

Je fais les yeux doux à une vendeuse mal-aimable(et ce n'est rien de le dire ...) et j'obtiens  malgré tout mon beau tissu.

Et me voilà donc avec ma nouvelle blouse Hoya.

DSC_0392 (2)

 J'aime bien casser le côté un peu classique de cette blouse en la portant avec ma veste en jeans.

En bas, vous avez reconnu ma 1001 perles d'Yvanne Soufflet.

DSC_0397

 Je ne savais pas vraiment pour quel type de manches opter, alors je les ai faites dans la plus grande longueur et je fais des petits revers. Je n'avais pas envie de faire la petite patte permettant de les boutonner.

DSC_0401

 Le décolleté tombe pile poil, mais je porte un top blanc en dessous, décence oblige, d'autant que mon voile de coton est transparent. Cela ne se voit pas devant, puisque les deux pans sont doublés mais on peut en voir l'effet au niveau des manches et au niveau du dos.

DSC_0406

DSC_0416

 Et cette blouse alors, facile ou pas ?

Je dirais qu'elle n'est pas vraiment difficile, mais pour une fois, j'ai trouvé les explications un peu succintes concernant les deux devants. C'est d'ailleurs pour cela que je me suis retrouvée avec la sous-piqûre de mon deuxième pans visible... Ce tissu étant quasi impossible à découdre, j'ai fait une surpiqûre sur l'autre pan.

Ma bernadette-qui-surjète à quant à elle fait des siennes. Elle déteste les tissus en voile ou très fins. Le point est tout moche. Elle est moche à l'intérieur, et heureusement cela ne se voit pas à l'extérieur.

D'ailleurs si certaines personnes possédant une surjeteuse - j'ai la Bernina 800 DL - pouvaient me guider à ce sujet, cela pourrait m'être d'une grande utilité. 

Quand vous surjetez un tissu fin, passez-vous en aiguilles 70 sur votre surjeteuse ?

Je suis restée avec des aiguilles 80. Est-ce là l'explication ?

Allez, une dernière photo pour vous montrer la transparence du tissu. 

DSC_0420

 A très vite pour la garde-robe capsule #3 avec un manteau plus tout à fait de saison.

Posté par littlesomething à 05:58 PM - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 23 mars 2017

Sadness...

london 2

 

Parce qu'en tant que prof d'anglais, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour les élèves de Concarneau qui ont vécu cette attaque terroriste...

Parce qu'en tant qu'être humain, tout simplement, je n'arrive pas à comprendre...

Posté par littlesomething à 07:14 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]