Little something

mercredi 22 août 2018

Un été sous les palmiers...

Hier, je vous ai lancé un défi vraiment difficile : savoir quelles manches j'avais bien pu décider de poser sur ma blouse désinvolte.

Aaaaaah je me doutais que c'était une question trop compliquée, je n'aurais pas dû.

Aucune gagnante, et vous me direz c'est tant mieux, car il n'y avait rien à gagner.

La désinvolte est une blouse de la Jolie girafe dont je ne me lasse pas.

Dès que j'achète un tissu - c'est à dire presque jamais, aheum aheum - le premier modèle que je m'imagine coudre, c'est celui-ci. 

Et puis parfois, je fais le contraire, je choisis un patron, et je reviens immanquablement à la désinvolte.

Quand j'ai vu ce beau tissu chez Toto au Mans, j'ai d'abord pensé que je ferais une blouse Campanule de chez Blousette rose. Puis à bien y réfléchir, je me suis dit que mes formes ne lui conviendraient pas.

Je suis donc revenue à mes premières amours, et j'ai bien entendu accompagné ma blouse de mes deuxièmes amours : les manches de la blouse Syracuse.

Image0002

Image0003

Image0004

Image0005

Image0008

Image0010

Image0011

 

J'ai coupé ma désinvolte dans la taille L. Je suis entre le M et le L mais comme je devrais normalement faire un ajustement poitrine, et que je ne le fais pas en grande flemmarde que je suis, le L est parfait.

Je n'ai pas fait non plus les boutonnières car la blouse passe sans problème.

J'ai préféré coudre à la main la parementure à plusieurs endroits pour qu'elle tienne bien en place, plutôt que de la surpiquer.

Je porte ma blouse avec ma Mille et une perles d'Ivanne Soufflet. Malheureusement les plis repassés à l'oblique disparaissent au fil de la journée.

J'adore ma blouse, c'est facile quand on coud une valeur sûre me direz-vous, et une chose est sûre, ce n'est pas la dernière version que vous verrez par ici.

 


mardi 21 août 2018

La folie "combi" #4

Cela faisait tellement longtemps que je ne vous en avais pas montré une, qu'il fallait vite y remédier.

Avouez-le, ça vous manquait autant de variété dans mes billets...

Evidemment, je parle d'une énième combi que j'ai cousue début juillet et que j'ai beaucoup portée cet été.

Cette version, en crêpe bleu marine, a l'avantage d'être à la fois chic, confortable et décontractée : tout ce que j'aime pour l'été.

Il s'agit à nouveau du modèle Kilkee de la Maison Victor, auquel j'ai apporté quelques petites modifications.

Ayant cousu en premier ma combi en seersucker, j'ai trouvé bon de descendre légèrement la taille à l'endroit où l'on pose l'élastique. De mémoire, j'ai rallongé le top de 2 centimètres, et c'est beaucoup plus agréable à porter.

Pour pouvoir porter cette combi en toutes circonstances, j'ai également rallongé le short; c'est plus décent pour aller au collège(non, non, je ne suis pas une élève et mon grand âge ne me permet plus de m'habiller comme elles).

Comme j'aime beaucoup les manches de la blouse Syracuse d'Anne Kerdilès, je les ai remplacées par ces dernières, que je colle un peu partout d'ailleurs. Peut-être est-ce dû au fait que mon woodywoodmaker de mari déteste les volants et que celles-ci ne sont que légèrement volantées, ce qui semble davantage lui plaire.

De même que sur ma version précédente, j'ai ajouté des passants et une ceinture, qui s'est malheureusement avérée trop courte, par manque de tissu.

Image0016

Image0020

Image0012

Image0002

Image0011

Image0009

Image0010

 

Bonjour petits doigts d'enfant de 7 ans sur mon miroir, grrr.

 

Image0028

Je vais finir par vous lasser si je vous dis que j'ai aussi cousu une combi-pantalon, non ?

Eh bien prochainement, dans très peu de temps, voire incessamment sous peu, je vous montrerai un petit pattern hacking de Hoya, Josie et Malo, rien que ça.

Sur ce, je retourne terminer ma blouse désinvolte à laquelle j'ai mis les manches de... mais oui de quel autre modèle ... suspens insoutenable ... Je vous aide, ça commence par Syr, et ça finit par -cuse, pas facile de trouver hein ?

Posté par littlesomething à 03:27 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 12 août 2018

Il n'y a pas que les combis dans la vie...

... il y a aussi les robes longues.

Hier, j'ai eu une énooooooooorme envie de coudre une nouvelle robe longue.

Je la voulais cache-coeur avec des manches volantées.

J'avais le tissu qui attendait son heure dans mon atelier et parmi tous mes patrons, je réussirais bien à trouver quoi faire, sans pour autant coudre une robe trésor ou une robe Eugénie que j'ai déjà cousues, il y a peu de temps. 

Et voilà, ce que cela donne :

Image0008

Image0009

Image0010

Image0003

Image0004

Image0005

Image0015

Image0006

Pour réaliser cette robe, j'ai associé le patron du top Bree de la Maison Victor, des manches volantées et un long jupon adapté au nombre de centimètres du bas du cache-coeur, que j'ai assemblés avec un élastique.

Le top Bree est normalement très simple dans sa réalisation, mais comme à chaque fois que je réalise un cache-coeur, je dois l'ajuster sur moi, ce qui rend le travail plus compliqué.

Pour réaliser les mancherons, j'ai utilisé comme base ceux de la blouse Syracuse que j'aime tant, mais je les ai agrandis au niveau de l'arrondi.

J'ai posé l'élastique selon la méthode Maison Victor et pour savoir quelle longueur je devais couper, je suis allée voir les mesures du tableau de ma robe Suun de chez PM patterns.

Pour faciliter la marche, et parce que j'aime bien aussi, j'ai laissé une fente sur le côté.

On met chaque ingrédient dans le shaker, on secoue bien, et on obtient une nouvelle robe!

Mon tissu vient de chez feu Toto à Poitiers, au rayon des tissus au poids et acheté pendant les soldes : 3 francs six sous, voilà le prix de ma robe.

Le temps étant très estival, j'ai encore envie de coudre des tenues légères; je m'installe dehors pour décalquer mes patrons, j'écoute les petits oiseaux, je suis bien.

Après, quand j'allume le fer à repasser, c'est moins agréable ... mais on n'a rien sans rien, et je suis prête à faire ce sacrifice ;)

 

Posté par littlesomething à 12:00 PM - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 11 août 2018

La folie "combi" #3

Et on continue avec les combi, mais cette fois-ci, je vais vous montrer la première que j'ai cousue pour moi.

Il s'agit de la combinaison Kilkee du dernier Maison Victor, qui cette fois-ci, propose des modèles tous plus beaux les uns que les autres.

Quand il est sorti, j'ai immédiatement prévu de coudre Kilkee, mais j'ai aussi eu très envie de faire le short Sunset.

Les robes et les tops me plaisent beaucoup également. Cette édition est une vraie réussite.

Je m'étais achetée un seersucker bleu ciel et blanc - sans lurex - à la Tissuterie et je savais que ce dernier se transformerait en combishort. Alors, quand Kilkee est sorti, je me suis vite installée dans mon atelier.

Image0006

Image0004

Image0009

Image0013

Image0015

Image0016

Image0018

 

Image0019

 

Pour cette première version, car il y en a eu une deuxième en crêpe bleu marine, j'ai seulement modifié les manches que je souhaitais plus courtes et moins amples. J'ai aussi ajouté des passants et une ceinture, parce que cela permet de donner un côté plus féminin à cette tenue ultra confortable.

J'aime beaucoup la façon proposée par Maison Victor pour poser l'élastique.

C'est vrai que la coupe de cette combi est très large, mais je pense qu'avec une taille en-dessous, j'aurais modifié son allure générale. Je m'en suis tenue à mon 40 habituel.

Vous verrez très bientôt ma version en crêpe, mais là, j'ai très envie de me coudre une combi-pantalon pour la rentrée ( Hey, namméo, de quoi elle parle celle-là, faites la taire!)

Bonnes vacances à celles qui en profitent encore.

 

 

vendredi 3 août 2018

La folie "combi" #2

J'ai tellement aimé coudre la combi Freja du livre Homewear de Slow sunday pour ma grande, que ce n'est pas encore aujourd'hui que je vais vous montrer les deux combi que je me suis cousues au mois de juin et que je porte pourtant très régulièrement.

En effet, j'ai profité de son absence pour lui faire deux petites surprises homemade et j'ai pu lui offrir sa nouvelle combi hier soir. Je lui ai également cousu une robe, qui fera l'objet d'un autre billet - je pourrais écrire un billet par jour et poster une cousette par jour, tellement mon retard est abyssal...-

En grande fan des rayures - surtout bleu ciel et blanches -, j'ai craqué sur l'arrivage Lacoste des Tissus du Renard. Il est tout simplement magnifique et même si j'essaie de faire des efforts concernant mes achats, j'ai encore beaucoup de mal à résister. 

Et c'est bête pourtant, car chacun le sait, si je résiste, je prouve que j'existe; eh oui, c'est France Gall qui l'a dit.

Bref.

Image0016

Image0018

Image0002

Image0004

Image0009

Image0011

Image0010

Image0014

 

La première version étant un tout petit peu grande, j'ai cousu les côtés de la combi avec le point 2 de ma machine, ce qui m'a permis de diminuer l'ampleur.

J'ai de nouveau rallongé l'élastique à la taille, en me basant sur les indications de la combi Kilkee de Maison Victor (de mémoire, 57 cm sur le homewear et 68 cm sur le Maison Victor). Ce modèle, en plus d'être très peu gourmand en tissu, puisque qu'il m'a fallu moins d'un mètre, se coud très rapidement.

Mon Adé est maintenant parée pour partir en vacances avec sa copine, et elle va pouvoir profiter de la chaleur et du soleil dans sa tenue légère. 

 

 

 


jeudi 26 juillet 2018

La folie "combi" #1

Cet été, on les voit partout, et ça tombe vraiment bien car les combi, j'adore ça.

Version combishort ou version combi-pantalon, tout me plaît dans ce vêtement.

J'ai déjà cousu deux versions estivales, que je vous montrerai très bientôt.

Mais aujourd'hui, c'est un combishort que j'ai cousu pour ma grande que je viens vous montrer.

Grâce à cette cousette, j'ai pu étrenner le livre "Homewear" de chez Slow Sunday, que j'ai eu la chance de gagner lors de sa sortie. 

Les modèles sont tous très jolis dans ce livre, tant et si bien, que j'ai tardé à me lancer, car j'étais incapable de choisir lequel serait mon premier.

Heureusement, mon Adé, elle, savait ce qu'elle voulait. Pour une fois qu'elle avait une envie bien précise pour un vêtement et qu'elle souhaitait choisir le tissu, je ne me suis pas fait prier une seconde et je me suis exécutée.

Son choix s'est donc porté sur la combi Freja, que j'ai raccourcie en short.

Image0012

Image0013

Image0003

Image0015

Image0020

Image0022

Image0023

Image0024

Image0026

 

J'ai coupé une taille 34, et malgré tout, elle s'avère un peu grande au niveau du top à bretelles. Je n'ose pas modifier le haut car elle deviendrait difficile à enlever. Il faut quand même préciser que je n'ai pas fait de bretelles réglables comme indiqué dans le livre, car rien qu'à imaginer comment cela se monte, j'ai mal à la tête et je ne comprends rien.

L'élastique posé à la taille est bien plus long que les 57 cm indiqués; je ne me souviens plus de combien de centimètres j'ai rallongé cet élastique, mais en tout cas, n'hésitez pas à vérifier sur le mannequin avant de le couper.

La viscose vient des Tissus du Renard, et j'aime beaucoup son petit côté wax africain.

Ma minette est ravie de sa nouvelle combi, et moi, je le suis tout autant, car cela me fait plaisir qu'elle ose enfin me demander des cousettes maison.

A très vite, non pas pour de nouvelles aventures, mais de nouvelles "combi".

 

 

 

 

Posté par littlesomething à 08:51 PM - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 5 juillet 2018

Dans ma malle, il y a des trésors...

Je suis prise d'une frénésie de couture ces derniers temps, en même temps que je suis atteinte d'une flemmingite bloguesque aigue (pfiou, ça doit être sérieux)

Des trésors de patrons cousus s'accumulent et bien sûr j'oublie - on va dire ça comme ça - de prendre des photos avec mon reflex.

Shame on me.

En parlant de trésor, j'ai justement cousu le dernier patron de chez Super bison, car j'aime beaucoup les robes cache-coeur et les robes longues. D'ailleurs, vous avez récemment pu voir ma robe longue Eugénie, que j'adore porter.

Image0009

Image0007

Image0011

Image0013

Image0014

 Ce tissu vient de chez Toto le Mans.

Malgré le tableau de mensurations qui ne correspondait pas à mon 40 habituel, j'ai quand même, obstinée que je suis, coupé cette taille... Et j'ai bien fait.

La seule chose que j'ai modifiée, c'est le volant au bas de la robe. Ce n'est pas vraiment mon style alors je me suis contentée d'un jupon long.

Le décolleté de la robe trésor est très plongeant - je vous passe le surnom dont une de mes collègues m'a affublée devant des élèves!- Bref, depuis je porte, comme sur ces photos, un top pour éviter tout malentendu et ne pas organiser les "journées portes ouvertes" avec ma copine qui elle aussi, a cousu de très jolies versions.

Pendant les vacances - c'est à dire quand il y a encore moins de monde sur les blogs - je vais essayer de rattraper le temps perdu et m'appliquer à vous montrer mes multiples cousettes, parce que dans ma malle il y a :

- deux combishorts Kilkee la Maison Victor

- Une blouse Suun PM patterns

- Deux shorts le fut de chez Chut Charlotte.

- Une liquette du Coton lin et liberty.

J'en oublie peut-être, mais déjà si j'arrive à poster tout cela pendant les vacances, ce sera déjà bien.

Et comme ça, je pourrai songer à remplir de nouveau ma malle pour l'automne.

Bonnes vacances à toutes.

Posté par littlesomething à 05:00 PM - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 15 juin 2018

Let the "suùn" shine in...

Mais c'est quoi ce temps ???

Je vais être obligée de vous montrer ma robe suùn avec ma peau couleur jambon blanc...

C'est tout de suite moins beau.

Tant pis.

Au moins, ce qui me réjouit - à défaut d'avoir la peau bronzée - c'est de vous faire découvrir le dernier très joli patron créé par Karine, alias PM patterns.

Encore une nouvelle pépite.

Vous aurez de nombreuses possibilités pour coudre Suùn, le plus difficile sera de choisir : blouse à manches courtes ou manches longues, robe courte ou robe longue, décolleté plus ou moins prononcé.  Elle est remplie de petits détails charmants qui la rendent unique. En tout cas, elle ne ressemble à aucun autre patron que j'ai déjà cousu, et ça j'aime beaucoup.

Bref, je me répète, mais c'est vraiment une pépite.

Comme à son habitude, Karine fournit un travail magistral en amont et tous ses patrons sont taillés à la perfection. Ses explications sont d'une clarté impressionnante. 

Les couturières débutantes ne doivent pas hésiter à se lancer.

Allez, je vous montre!

Image0013

Image0030

Image0031

Image0008

Image0009

Image0016

Image0019

Image0026

Image0028

Image0029

La première version que j'ai eu envie de tester a été la robe courte. N'étant pas très à l'aise avec la pose d'un élastique sans avoir à le passer dans une coulisse, j'ai eu envie de relever le défi. Et en fait, ça s'est passé comme sur des roulettes. Explicite et didactique, voilà bien deux grandes qualités qu'il est bon d'avoir lorsque l'on est créatrice de patrons. Merci Karine, grâce à toi, je n'ai plus peur des petits élastiques là!

J'ai testé la taille 40 et je n'ai rien eu à modifier sur le patron.

Ma viscose, très électrostatique, vient des tissus du renard et m'impose de porter un fond de robe. 

Tellement charmée par ce patron, j'ai également testé la version blouse dans une popeline vieux rose avec des petites fleurs vintage, mais je vous la montrerai un peu plus tard. Je vous laisse apprécier les différentes versions que les autres testeuses posteront dans les jours à venir.

Je suis certaine de ne pas m'arrêter là, car je trouve que la blouse à manches longues est un basique incontournable. Elle aussi viendra remplir mon dressing.

J'ai hâte de voir vos versions de suùn et j'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi.

 

 

Posté par littlesomething à 08:07 AM - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 10 juin 2018

Prendre des vacances...

Je pourrais vous parler de mes vacances, mais comme beaucoup d'entre vous, je suis bien occupée par toutes les joyeusetés du mois de Juin, et je les attends avec impatience.

Je vais donc vous parler des vacances d'Eugénie.

Elle a subitement eu envie d'aller visiter Syracuse.

La veinarde.

Image0007

Image0001

Image0002

Image0005

Image0003

Image0009

Image0011

Image0012

Bien sûr, vous l'avez compris, je ne connais pas Eugénie, et je ne sais pas non plus si elle est déjà allée à Syracuse.

Je vais donc vous parler de mon pattern hacking, entre atelier scammit et Anne Kerdiles.

J'ai choisi d'associer les manches de la blouse Syracuse - que j'ai déjà cousue dans un tissu à rayures et cerises brodées, mais bien évidemment, je ne vous l'ai pas montrée... Comme beaucoup d'autres cousettes d'ailleurs - avec le haut de la blouse Eugénie. 

Comme j'avais envie d'une robe très longue, j'ai coupé mon coupon en deux et l'ai froncé pour créer le jupon.

Afin de ne pas être gênée pour marcher, j'ai fait une fente sur l'un des côtés.

Mon voile de coton vient de chez Toto à Poitiers - mais le magasin est fermé, je pleure - et il m'avait coûté une fortune : 80 centimes le mètre. Je suis ruinée.

Comme il était transparent, j'ai entièrement doublé ma robe avec un voile beige. Il faut rester décente.

Le résultat me plaît beaucoup et ma robe est très agréable à porter. 

Etant donné la rapidité d'exécution, je pense que je vais m'en faire une autre, car je suis dans ma période robe longue.

J'ai beaucoup de cousettes à vous montrer. Il ne me reste plus qu'à prendre des photos et faire l'effort de ne pas abandonner mon petit blog, oh le pauvre.

 

Posté par littlesomething à 11:44 AM - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 10 mai 2018

Mille milliards de mille sabords...

Avant de vous parler de mon petit capitaine Haddock version féminine, je tiens à remercier sincèrement toutes celles qui m'ont encouragée à continuer à venir laisser une trace de mes cousettes sur mon blog.

Aujourd'hui, je n'ai pas cousu pour moi, et on peut dire que c'est très inhabituel.

Ce qui est encore plus inhabituel, c'est que j'ai cousu pour ma grande.

Mon Adé a beau avoir 15 ans, elle ne montre aucun intérêt pour les vêtements - au grand dam de sa mère, mais pas de son portefeuille -

Pas la peine de lui proposer une petite sortie shopping, cela ne l'intéresse pas.

Les quelques vêtements que je lui achète ou que je lui couds, ne sont que des vêtements dont elle a besoin. Quelle sagesse... Elle ne tient vraiment pas de ses parents, cette enfant...

Par chance, mademoiselle Adé, aura bientôt besoin d'une marinière pour notre spectacle de chorale.

Je me suis donc exécutée avec grand plaisir, et j'en ai profité pour ressortir un livre que j'ai depuis très longtemps : le coton, lin et liberty d'Astrid Le Provost. 

Image0012

Image0003

Image0021

Image0013

Image0015

Image0016

 

Ce magnifique jersey vient des tissus du renard.

Côté modifications j'ai ajouté un pli creux au niveau de l'encolure, car malgré la taille 34, cette dernière était trop grande. J'ai raccourci les manches pour qu'elles soient 3/4 et pouvoir faire un petit revers, comme sur la photo. J'ai aussi beaucoup diminué la longueur de la marinière.

J'aime beaucoup le petit empiècement placé au niveau des épaules; j'ai changé le sens des rayures quand je l'ai coupé, pour le mettre en valeur.

Je n'ai pas mis les poches par choix.

Les chiens ne faisant pas des chats, mon Adé déteste, comme sa mère, les séances photo, et quand je lui demande d'être naturelle, voici ce qu'elle me propose :

Image0023

Image0024

Ressortir le livre Coton, lin et liberty, m'a donné envie de coudre la robe liquette, que j'avais repérée depuis très longtemps. Alors, on ne perd pas une minute, au risque de changer pour la énième fois d'idée ou de projet, et on file à l'atelier.

 

 

 

 

 

 

Posté par littlesomething à 02:26 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,