... plus exactement un arbre comme celui-là :

2072785865

chene_sessile_016_(dessin_d'identification)

Ensuite, cet arbre est devenu cela :

014

A cette étape, difficile de croire que ces planches allaient se transformer en cuisine.

Il a dégauchi, coupé, pris des cotes, mesuré, raté, pesté, recommencé ... fait une pause, assemblé, poncé, reponcé, verni ... posé.

Moi, j'ai joué l'inspecteur des travaux finis et joué du pinceau pour les murs; je l'ai aussi encouragé parce qu'un projet comme celui-ci, c'était quand même risqué pour qui n'a jamais fait de cuisine de sa vie ... Et surtout, cet homme-là, il est rarement satisfait de son travail.  Inlassablement, j'allais le voir dans son atelier lui demander si ça allait, et la réponse était toujours la même : NON !

Heureusement, moi j'étais satisfaite pour deux !

Quelques longs mois d'attente et mon woodywoodmaker a presque terminé ma cuisine tant attendue. Il ne reste plus qu'à poser les phinthes et quelques portes à faire refaire.

Ma cuisine est fonctionnelle et je peux dire que cela me change ce grand ilôt où je peux m'étaler - non, l'allez pas croire que je m'allonge dessus -

Pendant un an, j'ai fait la cuisine sur le dessus de mon lave-vaisselle, sur lequel était posé un robot. Vive l'espace.

Et maintenant ?

Voilà

001

003

004

Il ne me reste plus qu'à poncer et peindre ce meuble aux couleurs idéales pour faire des cauchemars. En gris - oh tiens, c'est original - ce sera mieux.

010

Et aussi des rideaux à faire, un peu de déco et après ?

Euh après on fait une pause et ensuite, dans longtemps, on pensera à faire la cage d'escalier.