Je pourrais vous chanter la chanson de Johnny(ah que oui),

mais en fait non...

Je vais seulement vous parler de ma nouvelle robe, Maison Victor.

Depuis que Maison Victor existe, je ne rate jamais sa sortie en kiosque.

Il est devenu mon magazine de couture Pré-Fé-Ré.

 Les Burda? Oust du balai.

Je n'étais déjà pas très fan de leurs choix de tissus et encore moins de leurs explications obscures, alors, quand mon chouchou a fait son apparition, je les ai complètement délaissés.

Lora, donc...Sobre, élégante, noire et réalisée dans un tissu texturé. Je ne pouvais qu'avoir envie de l'ajouter à mon dressing.

DSC_0413

 Coupée en taille 40, j'ai quand même fait une grosse bêtise: J'ai placé mes pièces dos sur la pliure.

Bye bye la fermeture éclair ? Je me voyais mal me contorsionner le matin et le soir pour l'enfiler.

Même si j'ai choisi un tissu élasthanne, il n'était pas suffisamment extensible pour tenter le diable.

Allez zou, je croise les doigts et je coupe les dos en deux.

Stress à son maximum pendant toute la réalisation. Vais-je pouvoir rentrer dans ma petite robe ?

Eh bien oui! J'ai eu de la chance sur ce coup-là...

DSC_0425

 Je l'ai réalisée dans un coton molletonné, légèrement texturé que voici:

DSC_0429

 Il vient de chez Toto (rayon tissus au poids, il m'a coûté trois francs six sous), à Poitiers.

DSC_0428

 Et une petite vue sur ma fermeture invisible au dos. 

DSC_0431

Mon prochain projet ? La robe mystère de Aime comme Marie.

Et vous, ça vous dit de tenter l'aventure ?

J'adore l'idée. Espérons que le modèle me plaira...