Quand je vous l'ai montrée le jour de Noël, vous avez lu mon enthousiasme débordant (que j'ai quand même essayé de contenir, parce qu'en vrai, j'étais très énervée).

J'avais dit que je couperais ma robe mystère, histoire de ne pas avoir gâché mon joli crêpe bordeaux, et c'est chose faite.

Ma robe détestée est devenue liquette.

DSC_0657

 Ici, je la porte rentrée dans ma jupe, mais côté transformation, j'ai gardé l'arrondi du dos et j'ai fait le même un peu plus court sur le devant. 

Et c'est comme ça qu'elle me plaît.

DSC_0660

DSC_0664

DSC_0665

J'espère que Marie aura l'idée de proposer un patron "moins spécial", "plus fédérateur", la prochaine fois.

Le concept était sympa, le modèle l'était beaucoup moins.

Je crois que je suis un peu refroidie...