... pour ne pas oublier.

Lorsque j'ai débuté en couture, j'ai fait des progrès grâce aux magnifiques modèles enfants de mes livres japonais.

Mes enfants grandissent et je couds beaucoup plus pour moi, maintenant.

Mais je suis tellement attachée à ces livres japonais, qui me rappellent mes débuts et les cousettes que je faisais pour mes petits, que je ne peux m'en séparer.

C'est MA madeleine de Proust.

Alors, quand j'ai encore parfois l'occasion de coudre pour des petites filles, c'est un vrai bonheur.

Mon cobaye ? Ma nièce Isaure qui vient d'avoir 8 ans et qui aime le bleu.

DSC_0167

 Le modèle vient du livre 4, si tant est que vous vous souveniez ce qu'était le livre 4... Il y avait une petite fille, de dos, avec une tunique rose sur la couverture.

DSC_0165

 Le tissu bleu à rayures blanches était depuis longtemps dans mon stock. Je l'avais déniché aux puces des couturières quand j'habitais en Mayenne.

Le biais est fait maison, avec des chutes de la tunique de ma grande. Le tissu chambray à pois vient de la Tissuterie à niort. Le noeud-noeud est en Liberty thorpe.

Côté modifications, j'ai omis les élastiques aux manches, car n'ayant pas ma petite puce sous la main, je ne voulais pas qu'elle soit saucissonnée dans sa tunique.

DSC_0172

 Je m'épate toute seule d'enfin réussir à utiliser les tissus de mon stock. Limite si je ne ferais pas une hola 

Oui, bon, certaines diront qu'il n'y a rien d'exceptionnel. Mais moi, je vous dis que ça tient de l'exploit car les tissus du renard et la tissuterie sont des lieux de tentation terrible.

Mais, c'est sans compter les réalisations de mon woody wood maker préféré. Je n'en pouvais plus d'entasser mes tissus dans des sacs de supermarché, de ne voir que ceux du dessus de la pile, de les oublier.

Bref, les conditions n'étaient pas réunies pour que j'arrête d'acheter et d'accumuler. Alors, il m'a fabriqué des étagères coulissantes à sortie totale, comme ça je vois tout et n'en perds pas une miette, pour ranger et retrouver mes tissus chéris - et certains beaucoup moins... Mais pourquoi j'ai acheté ce truc ???- J'ai beaucoup jeté, quand les morceaux étaient trop petits, ou donné chez Emmaüs et j'ai gardé quelques nanards pour réaliser des toiles - oui, un jour je ferai des toiles pour chaque nouveau modèle...- 

tissus1

tiss2

Je vais d'ailleurs essayer de réaliser ma garde-robe capsule avec ce que j'ai dans mes étagères, mais j'ai bien dit essayer.

Si avec de belles étagères comme celles-ci, j'ai encore la fièvre acheteuse, il faudra sans doute que je songe à m'inscrire en désintox aux "couturières anonymes"... mais c'est bon, j'ai déjà une copine qui pourrait venir avec moi.