Hier, on a fêté les 14 ans de ma grande minette.

Quoi ? Tout ça ? Je suis si vieille que ça ?

Mais non maman "t'es comme une princesse et t'es très jeune et t'es très belle et t'es toute jolie et t'es comme un p'tit coeur ..." me dit le petit dernier qui est un vrai flatteur.

Hé maman je peux avoir des bonbons ou des jouets?

Bref, quel que soit l'âge de ma grande, je crois que depuis des années, je vous la décris de la même manière.

La pré-adolescence ? Kézako ?

Elle est toujours aussi gentille, indépendante, serviable, courageuse et volontaire.

Des défauts ? Je lui en connais peu. 

Ah si, je lui en connais un! Elle n'est pas féminine pour deux sous... ce qui lui vaut même un bien joli surnom de la part de son papa : "Dédé le routier". 

Alors pour son anniversaire, je lui ai cousu une jupe.

Porter une jupe n'est pas un problème pour ma Dédé, ça, elle veut bien; le problème, c'est sa façon de la mettre... Elle ne sait pas s'attifer!

J'ai donc choisi la jupe Mars du livre de Charlotte Auzou "Ma garde-robe à coudre pour toute l'année".

 

DSC_0243

DSC_0242

DSC_0241

 

DSC_0244

D'après le tableau de mensurations, je devais couper une taille 34.

En bonne élève que je suis, je me suis exécutée. 

Sauf, que cette jupe s'avère beaucoup trop grande. 

Sur les photos, j'ai posé des épingles au dos de la ceinture, pour cacher la misère...

Grrr je suis déçue.

D'autant que pour refaire la ceinture à la bonne taille, il faudrait tout découdre : la fermeture invisible, le passepoil argenté, la parementure, les fronces et les jupons.

Autant en refaire une et ranger celle-ci pour l'année prochaine.

C'est dommage, je l'aimais bien cette jupette, qui en revanche, est trop petite pour moi.

Pour la réalisation de cette jupette de mars, j'ai seulement rallongé le jupon de 6 cm, parce que le rendu sur le livre me semblait un peu court.

J'avoue ne pas avoir lu les explications, car les photos du livre me semblent manquer de précision. Le choix des tissus  - jolis mais trop chargés pour se repérer - et les photos prises en trop gros plan ne facilitent pas toujours la compréhension des modèles. Mais ce n'est que mon avis.

J'ai utilisé un coton tout léger et texturé de mon stock - mais d'où vient-il celui-là ?- et un passepoil bling-bling des Tissus du Renard.

Je vous montrerai sa nouvelle jupette à la bonne taille dès que possible.

Mais là, je suis en train de coudre le manteau Villette de la Maison Victor... et j'ai un peu la trouille...

Je vous dis au 28 pour l'épisode 2 de la garde-robe capsule.

Et pour les timides qui n'ont pas osé laisser un commentaire sur mon billet précédent, elles peuvent encore le faire car mon huissier de justice de 6 ans, fera le tirage au sort le 4 mars.