La motivation est toujours là et je trépignais d'impatience à l'idée de poster ma seconde cousette de la garde-robe capsule.

J'ai hésité quant à ce que j'allais montrer en Février. 

J'ai un temps pensé coudre le manteau Villette de la maison Victor. Il ne faisait pas partie de ma sélection car il est sorti un peu après mon choix de modèles.

L'envie de  réussir ce manteau avec une doublure bien posée, un passepoil entre la doublure et la parementure et peut-être même -soyons fous- des poches paysannes qui viendraient remplacer les poches plaquées - et ainsi, il ressemblerait beaucoup à Gérard 2 de la République du Chiffon que j'aime beaucoup-, ont ajouté un peu de stress et m'ont presque bloquée. 

Le manteau est coupé (grrr que c'est long de décalquer les innombrables pièces dont on trouve les jumelles sur une autre planche et qu'il faut scotcher ensemble, chez Maison victor ...), je n'ai plus qu'à me lancer, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile. C'est un peu comme si je sautais dans le vide. Il faut dire que je place la barre un peu haut. Ce manteau sera parfait ou ne sera pas.

Et c'est donc pour cette raison que je vous présente une robe!

Moi qui ai longtemps eu un à priori pour les patrons de la République du chiffon, je suis devenue adepte de la marque.

Ce sera donc Melinda, non pas version combishort, mais robe, vous l'avez compris.

DSC_0221

 

Mon tissu étant à motifs, j'ai préféré ne pas faire les empiècements prévus sur le modèle initial.

J'ai donc utilisé la parementure que j'ai rallongée pour réaliser le devant de la robe.

 

DSC_0225

 

C'est une popeline de très belle qualité que j'ai trouvée au Tissus du Renard, pour changer un peu...

DSC_0226

 

J'ai ajouté un passepoil bleu marine au bord des poches. Il est discret -d'ailleurs vous ne le voyez presque pas- mais cela me plaît bien.

DSC_0220

 

Dans mon dressing dormait un gilet de chez Naf Naf, que j'avais acheté il y a quatre ans. La couleur est parfaite avec ma robe.

DSC_0216

 

 

DSC_0197

DSC_0202

 

J'aime beaucoup les petits détails de cette robe : les petits boutons aux épaules et les plis creux qui remplacent les pinces.

DSC_0206

Maintenant que le crash test est passé avec succès, j'ai très envie de me coudre de nouvelles Melinda pour les beaux jours.

Mais avant, bien sûr, il faut que je m'occupe de ce manteau Villette, qui n'appréciera pas d'attendre l'hiver prochain que je m'occupe de lui.