Je vous l'avais promis, pour cette épisode de la garde-robe capsule number 6, et pour fêter l'arrivée de l'été (qui soit dit en passant s'est déjà fait la malle...), j'allais vous conter fleurette.

Tout un programme.

Mais en fait, ne laissez pas trop vagabonder votre esprit, car vous risquez d'être déçues: ici, vous ne verrez  que de petites pâquerettes sur ma jupe copacabana.

 

Image0003

Image0004

Image0007

Image0015

Image0016

 

Image0021

Image0023

Image0024

J'achète le Maison Victor depuis sa toute première parution, et cette jupe Copacabana, m'avait tout de suite séduite, alors qu'elle date de l'édition numéro deux.

On peut dire que j'ai été longue à la détente. Et ce n'est pas parce qu'elle me faisait peur, puisque cette jupe est relativement simple à réaliser.

J'imagine qu'une idée chassant l'autre, je l'avais simplement oubliée.

C'est donc pour cela que je crie haut et fort "Vive la garde-robe capsule"! C'est bien grâce à elle, si cette jupe est remontée en tête de ma to-do-list.

Cette viscose à petites fleurs vient des Tissus du Renard. En ne respectant pas le droit fil, j'ai pu garder la bande moutarde afin qu'elle se retrouve sur le bas de la jupe.

J'ai ajouté un passepoil moutarde au niveau des poches.

J'ai utilisé un élastique moins large que préconisé car mes calculs pour que les raccords soient parfaits, se sont avérés légèrement fantaisistes. Avec un élastique de 3 cm au lieu des 5 cm indiqués, tout est tombé pile poil.

Je n'ai pas du tout aimé que la longueur de l'élastique dos ne soit pas donnée dans les explications. Maison Victor dit "mesurez votre largeur dos et cela vous donnera la longueur de votre élastique".

Tu parles Charles...

De un, ce n'est pas facile de mesurer la largeur de son dos quand on est seul à la casa. Je ne suis pas Barbie et mon buste ne tourne pas à 180°.

De deux, je pensais que l'élastique devait être moins long que la mesure trouvée. Ben oui, c'est bien le principe d'un élastique, non ? Sinon, la jupe dégringole en bas des chevilles... C'est du vécu.

Bref, j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois en mesurant sur la bête, avant d'être satisfaite.

Je ne sais donc pas quelle longueur d'élastique je devrai couper la prochaine fois, mais je sais que je n'aurai certainement pas besoin de me contorsionner pour m'auto-mesurer.

Pour travailler plus facilement cette viscose, je l'ai amidonnée sur tous les bords et cela m'a beaucoup aidée.

Je n'étais pas très fan de la longueur trop prononcée, et mon choix de ne pas couper dans le droit fil ne me permettait pas non plus de faire une jupe aussi longue, alors elle est un peu plus courte que sur le magazine.

Je verrai si d'ici quelques temps, je succombe à cette mode des jupes longueur midi. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus flatteur pour les mollets, je dirais. Mais, je ne suis sûre de rien, je peux être très faible parfois.

Je dois dire que je suis contente de tenir le rythme de cette garde-robe capsule. Nous sommes à mi-parcours et je suis toujours aussi motivée (en vrai, je le suis un peu moins pour le maillot de bain...)

Et vous alors, qu'avez-vous cousu ? N'hésitez pas à ajouter le lien dans votre commentaire!