Aïe aïe aïe, nous sommes presque au bout de la garde-robe capsule et ce mois-ci, je me suis enfin attaquée à un vêtement que je ne porte quasiment jamais : le pantalon.

Moi qui suis une grande adepte des robes et ne me sens pas vraiment à l'aise en pantalon, ce projet n'était pas chose aisée.

A force de ne coudre que des robes, la braguette - que j'avais pourtant déjà cousue une fois - me faisait vraiment peur. Mais les tutos que l'on trouve sur le net sont d'une grande aide, et cette crainte de l'échec a vite disparue.

J'ai jeté mon dévolu sur Gilbert, un ancien patron de la République du chiffon.

Alors, je vous déconseille tout de suite ce modèle si vous débutez en couture.

Les explications ? Pffft, il n'y en a presque pas.

Le pdf? Ah bon, il faut donner un plan pour montrer l'ordre d'assemblage des feuilles entre elles.

Quand tu as un pdf, tu gagnes du temps évidemment ... ? Eh non, tu as le droit de décalquer le patron quand même!

Bref, c'est un patron à réserver aux couturières aguerries.

Je ne connaissais que les patrons pochettes de chez RDC, et j'en ai toujours été très contente. Je me dis que ce manque de clarté et d'explications n'est qu'une erreur de jeunesse de la marque. Je préfère me dire qu'elle a su évoluer et que maintenant les patrons sont beaucoup plus aboutis.

Gilbert donc...

Par avance, je vous prie de me pardonner: j'ai porté ce pantalon plusieurs fois avant de me photographier et le côté froissé est complètement indépendant de ma volonté ... ou plutôt complètement dépendant de ma flemme de sortir le fer à repasser! 

Image0002

Image0004

Image0007

Image0008

Image0009

Image0012

Image0013

Image0018

Image0019

 

Image0025

 

Image0027

Le modèle datant d'il y a quelques temps maintenant, m'a semblé très large au premier essayage. Je l'ai donc beaucoup réduit au niveau de l'entrejambe et sur l'extérieur de la jambe. Il est encore trop ample à mon goût, mais il a l'avantage d'être confortable.

Mon tissu est un satin de coton des Coupons Saint-Pierre et le tissu des fonds de poches est une chute de viscose dont je ne me souviens plus la provenance.

Depuis ces photos, j'ai ajouté des passants pour pouvoir porter mon Gilbert avec une ceinture.

Je n'étais pas très fan des pinces cousues sur quelques centimètres à la verticale, alors j'ai simplement réalisé des plis couchés.

Pour une première, je suis plutôt contente. J'attends avec impatience le nouveau pantalon de chez Delphine et Morissette afin de ne pas perdre la main. 

Mais en ce moment j'ai très envie de me coudre un manteau Le précieux et un trench Magnésium... et c'est sans oublier les derniers projets de la capsule. Il me reste la veste - pourquoi pas une nouvelle Slowly ODV ?- la chemise- certainement la Mélilot Deer and Doe- et un haut en jersey - peut-être le haut de la combi-short Claudia wear lemonade, qui est un magnifique dos cache-coeur ? -

Je ne sais pas si en cette fin de parcours vous êtes aussi enthousiastes que moi d'avoir réalisé de belles pièces pour votre garde-robe, mais je crois que j'ai hâte qu'un autre projet aussi motivant voie le jour.