Amoureuse inconditionnelle de la ville de Saint-Malo, il était évident qu'un jour j'aurais envie de coudre la robe Malo d'Anne Kerdilès.

Comme j'aime les coupes épurées et simples, cette robe ne peut que me plaire. J'ai cependant une préférence pour la version qui propose des manches.

Image0004 

Image0002

Image0003

Image0006

Image0009

Image0010

Image0012

Image0015

Image0016

 

Le tissu vient de la Tissuterie et il est TRES extensible, mais pas dans le droit fil. Pour avoir plus de confort, je n'ai donc pas respecté ce droit fil, ce qui a eu pour effet de modifier les motifs, qui se retrouvent à la verticale. 

J'ai rallongé la robe de quelques centimètres (6 cm, je crois) et j'ai fait de même avec les manches qui sont maintenant 3/4. J'avais un petit coupon, j'ai utilisé le maximum exploitable pour avoir des manches les plus longues possible. Je pense que je referai une version hivernale, noire - parce que ça fait longtemps - que j'imagine très bien portée avec des derbies au quotidien et des talons de dadame pour les soirées, le tout avec un grand sautoir. Quand je vous dis que j'aime la sobriété.

Ce week-end, je vais essayer de coudre mon manteau Le Précieux de la Jolie Girafe, dans ma laine Kenzo bleu marine . Cela me fiche un stress incroyable rien qu'à l'idée de peut-être flinguer ce superbe drap de laine... Envoyez-moi de bonnes ondes...