J'avais promis de faire le point sur ma garde-robe capsule 2017, alors le bilan, c'est maintenant!

Si vous m'avez suivie, vous savez à quel point j'ai aimé me lancer ce défi, moi qui commençais gentiment à m'endormir sur mes lauriers.

J'ai pu sortir de ma zone de confort, pourtant parfois si reposante, mais qui avec le temps, motive moins la couturière du dimanche que je suis.

Plusieurs pièces me faisaient peur dans cette capsule :

- la combinaison, mais je l'ai faite et j'ai très envie d'en refaire une pour le printemps.

- la chemise, parce que je ne suis très habituée à en coudre, mais je savais que c'était dans mes cordes avec un peu d'application.

- le manteau, mais je me suis lancée et depuis j'ai cousu le précieux de la Jolie Girafe.

- le maillot de bain, mais cette fois-ci, je n'ai pas relevé le défi et j'ai un peu triché en cousant bien du lycra, mais c'était une robe!

Et maintenant, ce qui est important, c'est de savoir si j'ai réellement porté ces vêtements de la capsule.

En Janvier, ce fut Areli :

114499546

J'aime beaucoup cette petite blouse et quand je la mets, on me fait souvent des compliments. Je ne la porte pas très souvent car je suis plus souvent en robe et mon dressing manque de jupes. Mais, j'ai prévu de coudre des jupes Novembre et des jupes Aime comme midinette pour pallier ce problème, qui n'en est pas vraiment un d'ailleurs.

En février, j'ai cousu la robe Melinda de chez RDC

114846341_o

J'aime beaucoup l'imprimé et la qualité du tissu, mais je ne porte pas très souvent ma robe car je trouve que la ligne de taille est un peu haute et j'ai également assez peu d'aisance à ce niveau. Je ne la mets surtout pas si je sais que j'ai un bon repas copieux!

En Mars, ce fut le tour du manteau Villette de la Maison Victor :

115320932

 C'était mon premier véritable manteau avec un col tailleur et j'ai vraiment été contente de réussir à relever ce défi. Je porte mon manteau assez régulièrement - sauf quand il pleut, et depuis un moment, il pleut souvent...- , mais j'alterne aussi avec mon manteau Le précieux ODV qui a été réalisé dans une laine Kenzo de beaucoup plus belle qualité. Mon manteau Villette peluche légèrement, mais ce n'est pas rédhibitoire.

En Avril, j'ai cousu une combinaison Josie de la Maison Victor:

115698917

 Avant de me lancer, c'était pour moi un véritable défi que de coudre une combinaison. Finalement pas de difficultés. Je l'ai portée à la maison, mais rarement au collège pour le côté peu pratique que vous devinez . Comme une nouille, j'avais entrepris de réduire la fourche dès la coupe du patron qui me semblait immense, mais bien entendu, c'était une erreur. Mon tissu, très joli en apparence, s'ést avéré de mauvaise qualité et est ressorti avec des traces blanches après le premier lavage. Une teinture bleu marine Idéal a réparé ce souci.

En Mai, j'ai cousu le short:

116136976

 L'été n'ayant pas été très ensoleillé - doux euphémisme -, j'ai assez peu porté ce short dont le tissu a des défauts.

Il n'est pas immense et je crois que j'aurais dû coudre une deuxième version de Chataîgne.

En Juin, j'ai cousu la jupe Copacabana de la Maison Victor:

116508910

Cette jupe est beaucoup trop grande pour que je sois complètement à l'aise. En raccourcissant l'élastique, peut-être que je la porterai davantage? En tout cas, j'aime beaucoup l'imprimé très printanier.

En Juin, j'ai cousu la chemise de nuit:

116848311

 Même si la couleur et les fines rayures de ce jersey qui dormait depuis des lustres dans mon atelier me plaisaient, je n'ai pas du tout aimé travailler ce jersey très lourd. Il est également très lourd à porter et pour l'instant cette chemise de nuit reste très souvent au placard.

En Août, j'ai un peu triché et j'ai cousu non pas un maillot de bain , mais une robe en lycra, comme je vous le disais :

117162215

 Je vais plutôt rarement à la mer, je déteste me mettre en maillot de bain, alors c'était certain que cette pièce ne serait jamais portée. Il était plus raisonnable de faire autre chose. D'ailleurs, j'ai beaucoup porté cette robe si confortable. Me voir porter cet imprimé si particulier, relevait déjà du défi.

En Septembre, j'ai tenté le pantalon Gilbert de chez RDC:

117543975

Je ne reviendrai pas sur les explications plus que succintes de ce patron, mais au final, je l'aime beaucoup. J'aime bien le porter avec des derbies et il est très confortable, peut-être même un peu trop car il se détend beaucoup en fin de journée. Depuis, j'ai acheté le pantalon Melvil de chez Slow Sunday et j'ai vraiment hâte de pouvoir le comparer à celui-ci. Peu de temps après, j'ai tenté Safran de Deer and Doe, mais je ne l'ai jamais posté car il a un défaut au niveau de la braguette, mais je n'arrive à l'expliquer ni à le corriger.

En Octobre, pour le sweat, j'ai hacké le patron de la désinvolte que j'ai cousu maintes et maintes fois, sans jamais me lasser:

117942381

 Ce pull est un vrai doudou et j'aime surtout le porter à la maison. 

En Novembre, j'ai cousu la chemise Mélilot de Deer and Doe:

118301600

 La batiste utilisée est superbe mais je n'ai pas encore beaucoup eu l'occasion de porter ma chemise car elle est à manches courtes. 

Et en Décembre, pour clore cette année de couture intense, il ne me restait plus que la veste. J'ai choisi Bergen de chez Anne Kerdilès, car le père Noël me l'avait apportée, et je lui ai rajouté un col:

118627642

 Le style teddy de ma veste me plaît bien, et j'aime bien la porter avec ma robe Malo, comme sur la photo.

Le tissu est un peu raide, mais je sais que moi, l'adepte des vestes, je porterai ma Bergen.

Je ne pense pas avoir été plus réfléchie et raisonnée en cousant cette garde-robe capsule, car j'ai énormément cousu à côté. La couture est une véritable addiction, je ne peux pas m'en passer. Ce qui serait bien, c'est d'arrêter d'acheter autant de tissus aux tissus du renard, car bientôt je n'aurai plus du tout de place pour les ranger ...  2018, ne semble pas être synonyme de Raison, car j'ai déjà un stock assez important pour préparer mes cousettes printanières et estivales. Alors je vous dis à bientôt pour de nouvelles cousettes!