Il y a quelques temps de cela, au fil d'une conversation avec ma copine de blog, les filles du mercredi, nous nous sommes aperçues que nous avions beaucoup de goûts communs, notamment dans le choix de nos cousettes.

Et c'est ainsi que l'idée de réaliser une jupette en duo, nous est venue.

Les jupes font leur grand retour, et même si ce n'est pas pour me déplaire, j'aurai toujours malgré tout, une préférence pour les robes.

Pourquoi ? Pour leur confort, il n'y a rien qui te serre la taille, inutile de chercher un haut qui s'associe parfaitement à ladite jupe - C'est d'ailleurs souvent là mon problème, car je ne sais jamais quoi mettre avec... la vie est dure parfois ...-

Des jolis collants, des derbies ou des boots, un gilet ou une veste, et zou, je suis prête : pratiques les robes!

Mais, j'avais quand même repéré la dernière collection chez Atelier Scammit et Novembre me plaisait beaucoup avec ses petits froufrous.

Moins sûre de moi pour le choix de la taille, j'ai pensé qu'une toile (Ô miracle)serait une bonne idée.

J'ai coupé une taille 40 dans une gabardine stretch de couleur prune, que j'avais depuis mes débuts en couture.

Pour la doublure, je l'ai achetée en soldes aux tissus du renard.

Comme tout le monde, je mettrai en avant la grande qualité des patrons de chez Atelier Scammit, les vidéos parfaites et très claires, et la sobriété des patrons avec quand même cette petite touche d'originalité. 

J'ai aussi aimé coudre cette doublure qui permet d'avoir de belles finitions.

Le seul hic pour moi, et ce n'est absolument pas dû au patron, c'est la trop grande extensibilité de ma gabardine qui a été très difficile à assembler au tissu fuyant de la doublure. J'avais beau poser les épingles pile en face des repères, je me retrouvais, une fois les tissus cousus ensemble, avec un décalage dont je ne voulais vraiment pas. En m'y reprenant plusieurs fois, j'ai vaincu la bête, hourra!

Ma jupe est peut-être un petit peu large au niveau des hanches, mais cela ne me gêne pas.

Comme ma jupe me plaît beaucoup, j'ai décidé que finalement ce ne serait pas une toile.

Qui plus est, les microbes ont eu raison de moi et je traîne une rhino pharyngite depuis un bon moment, ce qui a pour conséquence de m'éloigner de mon atelier; cela devient presque inquiétant de coudre aussi peu. La flemme m'envahit, les occupations diverses et variées aussi. 

Allez, je vous montre.

Image0007

Image0012

Image0016

Image0019

Image0003

Image0015

J'ai doublé mes froufrous aux poches avec du Liberty Eloïse, car il me restait une chute. Même si cela ne se voit pas, je sais qu'il se marie très bien avec la couleur de ma gabardine.

Sur la photo, je porte ma chemise Mélilot de Deer and Doe.

Il faut que je réfléchisse à une version estivale sans doublure, car j'ai trouvé un très joli sergé blanc cassé aspect lin, qui irait très bien avec cette petite jupette.

Maintenant, je vais faire comme vous, et aller voir les versions d'une certaine fille du mercredi.