Je pourrais vous parler de mes vacances, mais comme beaucoup d'entre vous, je suis bien occupée par toutes les joyeusetés du mois de Juin, et je les attends avec impatience.

Je vais donc vous parler des vacances d'Eugénie.

Elle a subitement eu envie d'aller visiter Syracuse.

La veinarde.

Image0007

Image0001

Image0002

Image0005

Image0003

Image0009

Image0011

Image0012

Bien sûr, vous l'avez compris, je ne connais pas Eugénie, et je ne sais pas non plus si elle est déjà allée à Syracuse.

Je vais donc vous parler de mon pattern hacking, entre atelier scammit et Anne Kerdiles.

J'ai choisi d'associer les manches de la blouse Syracuse - que j'ai déjà cousue dans un tissu à rayures et cerises brodées, mais bien évidemment, je ne vous l'ai pas montrée... Comme beaucoup d'autres cousettes d'ailleurs - avec le haut de la blouse Eugénie. 

Comme j'avais envie d'une robe très longue, j'ai coupé mon coupon en deux et l'ai froncé pour créer le jupon.

Afin de ne pas être gênée pour marcher, j'ai fait une fente sur l'un des côtés.

Mon voile de coton vient de chez Toto à Poitiers - mais le magasin est fermé, je pleure - et il m'avait coûté une fortune : 80 centimes le mètre. Je suis ruinée.

Comme il était transparent, j'ai entièrement doublé ma robe avec un voile beige. Il faut rester décente.

Le résultat me plaît beaucoup et ma robe est très agréable à porter. 

Etant donné la rapidité d'exécution, je pense que je vais m'en faire une autre, car je suis dans ma période robe longue.

J'ai beaucoup de cousettes à vous montrer. Il ne me reste plus qu'à prendre des photos et faire l'effort de ne pas abandonner mon petit blog, oh le pauvre.