La première fois que je vous ai présenté ma veste Billie, j'avais intitulé mon billet Billie, mon idole.

J'ai cousu une deuxième version plus estivale en lin écru, mais je ne l'ai pas postée.

Pour mon troisième opus, je me suis dit que le titre Billie Holiday serait parfait, parce que j'ai cousu mon perfecto pendant les vacances, ah ah ah, je suis une vraie rigolote.

Pas besoin de vous redire tout le bien que je pense de ce modèle et du professionalisme de Karine qui se cache derrière PM patterns, mais vous pouvez aller faire un tour ici.

Les tissus du renard ont eu un arrivage Louis Vuitton et je suis littéralement tombée amoureuse de cet alcantara bleu qui conviendrait parfaitement à la version perfecto de Billie.

Pour la doublure, j'avais un reste de satin que j'avais utilisé pour faire une petite jupe style Comptoir des Cotonniers - jamais postée non plus...- et qui venait de chez Mondial tissus.

Image0007

Image0003

Image0004

Image0008

Image0009

 

Image0010

Image0011

Image0013

Image0016

Image0006

J'ai cousu une taille 40 et comme l'alcantara est moins souple que les tissus que j'ai utilisés précédemment, l'aisance est moins importante lorsque l'on bouge les bras. 

J'ai enlevé 3 cm sur la longueur des manches car je n'ai pas le bras long, au sens propre comme au sens figuré d'ailleurs!

J'ai laissé ma Billie reposer sur mon mannequin Lady valet avec des petites pinces pour permettre aux devants de mieux se positionner et surtout de bien rester en place, et ça a marché. Au départ j'avais pensé poser deux pressions métalliques comme sur la version du Labo*d'Isa, mais il n'y en avait pas en magasin, et je crois surtout que je stressais à l'idée de rater cette étape, et ainsi devoir mettre ma jolie veste au rebut.

Mon tissu est d'une qualité incroyable et il ne bouge pas après un lavage à la main. Moi la grande fan du bleu, j'adore sa couleur lumineuse car elle se marie avec presque tout, et même du noir.

Je pense que vous avez compris à quel point j'aime ma veste Billie et je ne peux que vous encourager à la coudre car vous n'aurez aucune mauvaise surprise concernant le montage ou les explications.

Allez, je retourne faire un peu de couture, parce qu'après une pause d'un mois et demi, j'ai l'impression que la motivation est revenue. J'en profite.