Slowly ... but surely of course!

Etre testeuse pour la jolie girafe, j'adore.

Mais quand en plus, Nathalie m'offre la possibilité de réaliser le plus beau modèle que j'aie jamais cousu, je jubile.

La slowly porte bien son nom, car sa sortie a été retardée, mais le jeu (et donc l'attente) en valait largement la chandelle.

Cette veste est une vraie pépite.

Ses découpes, sa coupe cintrée, son col si particulier, tout est réuni pour que je fonde devant ce modèle; d'autant plus que je suis une grande adepte des vestes.

slowly2055

slowly2059

slowly2001

slowly2013

slowly2019

slowly2029

slowly2026

slowly2027

slowly2032

slowly2033

 

slowly2048

slowly2038

Je crois que vous avez compris tout le bien que je pense de cette veste, mais laissons place à la technique et aux informations concernant sa réalisation.

J'ai choisi de couper la taille L. Au niveau de la poitrine, je serais plutôt entre M et L, mais j'ai préféré jouer la sécurité. 

Mes tissus viennent des Tissus du Renard à Niort.

L'extérieur de la veste est un très beau tissu pour tailleur et la doublure, mamma mia, je l'aime d'amour.

Une viscose avec des petits zozios en origami. Toi, viens par là!

Et comme j'ai voulu rester dans la thématique zozios, j'ai mis mes BO zozios homemade.

Côté technique, cette veste m'a permis de me lancer quelques défis:

- faire des pinces que je n'avais jamais réalisées auparavant - elles ont une forme de L inversé - qui sont dissimulées dans la poche. Elles donnent une jolie ligne à la veste. Je trouve quand même que la pointe du haut de ma pince aurait pu être mieux réussie.

- réaliser des poches passepoilées, mais je venais de m'y frotter avec mon manteau Villette. Cela reste technique, et il faut prendre son temps. Sur cette veste qui est ma deuxième version, je me suis obstinée à coudre, alors que j'étais dans un jour "sans". Je n'arrivais à rien et j'ai dû m'y reprendre je ne sais combien de fois...Grrr... Et ce qui m'a posé problème, ce n'est pas la réalisation de la poche, c'est la surpiqûre! Oui, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Il faut bien sûr abandonner et y revenir un peu plus tard ... chose que je n'ai évidemment pas faite.

- Doubler la veste, mais les explications sont limpides, comme chaque étape du cahier d'ailleurs, alors il n'y a vraiment pas de difficulté.

- Poser des cigarettes de manches - je ne savais même pas ce que c'était - et des épaulettes. C'est tout simple et cela donne un bel arrondi au niveau de l'épaule.

-Etre vigilant quant aux repères et raccords couture pour que la veste soit la plus belle possible.

Sur cette deuxième veste, j'ai bizarrement eu un problème d'embu au niveau de la pince sur la verticale. J'ai donc bidouillé en coupant ma pince plus haut pour résorber ce surplus de tissu. Je pense que cela est dû à la matière très souple et fuyante de ma viscose et mon tissu a certainement bougé lors de la découpe au cutter rotatif. Je n'ai pas du tout eu ce souci lors de la réalisation de ma toile. Si vous choisissez comme moi un tissu ayant une matière très fuyante, n'hésitez pas à amidonner tout votre coupon avant la découpe. Je l'ai fait pour chacune des pièces une fois coupée, je n'aurais pas dû le faire si tard je pense.

Concernant le niveau de difficulté, je la noterais 4/5 car elle aborde pas mal de points techniques. J'ai hésité avec 3/5 car les pas à pas sont très bien faits et d'une grande aide. Patience et application, voilà ce qu'il vous faudra pour réussir votre veste.

En termes de temps, je dirais qu'il faut 8 heures pour la réaliser, si tout se passe bien. J'ai été obligée de coudre en pointillé, ce qui rend le travail beaucoup moins efficace, et c'est sans compter mes problèmes de cerveau monté à l'envers le jour où j'ai cousu les poches... Comment perdre du temps en quelques leçons ? J'ai dû mettre 9 heures.

Maintenant, je vous montre ma toile! Je l'aime beaucoup aussi, même si elle est très différente. C'est ce qui me plaît dans la slowly, la possibilité de lui donner un tout autre style en fonction du tissu utilisé. Je pense que ma prochaine version sera dans un molleton sweat-shirt.

slowlytoile002

slowlytoile003

slowlytoile004

slowlytoile020

slowlytoile023

slowlytoile029

slowlytoile040

slowlytoile043

slowlytoile008

 

Mon tissu beige à fines rayures marron et moutarde vient de la Tissuterie, rayon nanards à 1.52 euros le mètre. Et pourtant, il est de très belle qualité ce tissu. La doublure est un vieux coupon que j'avais en stock. D'où vient-il?

Et maintenant, je file lire l'article de Nathalie et voir les versions des autres testeuses.

- La barakossa

- Petits bonheurs dans mon atelier

- C de syle

- Sur un fil

- Le labo d'Isa

- Les fils d'Emilie

J'espère que cette veste vous charmera tout autant que moi et j'ai hâte de voir plein de versions fleurir la toile.

Encore un grand merci à toi, Jolie girafe!