Grâce aux pluies diluviennes de ce week-end, j'ai pu passer un long moment dans mon atelier.

Et même si le temps plus que maussade aurait dû m'inciter à coudre des vêtements d'hiver très chauds, j'ai préféré penser qu'un jour, les beaux jours reviendraient.

Et c'est le cas!

Le bulletin météo est maintenant terminé, je peux vous montrer la longue robe que j'ai cousue.

10003

10006

10005

10013

10001

Ce tissu des Tissus du Renard à 3.45 euros le mètre s'est littéralement jeté sur moi, lors de ma virée totalement involontaire, le premier jour des soldes.

Reconnaissez-vous le modèle que j'ai utilisé ?

Il s'agit de la robe que j'ai postée fin Juin et qui vient de mon livre japonais.

Cette fois-ci, j'avais envie d'une robe longue. L'an passé, j'avais bien cousu une maxi distinguée, qui s'est malheureusement retrouvée déchirée lors d'une chute des plus élégantes. Il faut toujours penser à rester digne quand on tombe... Aheum, aheum...

J'ai donc reproduit le haut à l'identique mais j'ai coupé à environ 45 cm de hauteur pour pouvoir y rajouter un très long jupon froncé.

Cela change complètement le style, mais cela ne change rien au fait que mon Woodywoodmaker de mari DE-TESTE les volants. C'est dommage pour un fan de voitures.

Je la porte aujourd'hui et je trouve que c'est la tenue idéale lorsqu'il fait beau, et cela me donne envie de me coudre de nouvelles robes légères.

L'été a donc plutôt intérêt à s'installer.